Levant le nez de mes pensées                               

C’est ce jour là que j’ai croisé

Une merveille de  jeune   sirène

Qui sortait à l’instant  de la mer  **soleil !

Avec sur ses cheveux un diadème  *** oh !

Aux yeux des gouttelettes d’eau.*           *eau !

Rien d’étonnant en ces endroits *        *flots

Ou tant de montagnes se noient*       *larmoyants

De croiser des sirènes   ***                  * sereines sirènes

Qui se promènent  ****                       *m’entraînent

Quelques fois !    ***                       *on les voit       

Le plus surprenant  ***                 *parfois

C’est d’emboiter leur pas*           *leur pas

Sans le moindre embarras*         *je crois

Le monde est étonnant  *        *et pourtant

Et nous voilà partant*           *emportant

Je ne sais pour où  **         *je ne sais où         

Bras  par-dessus   **       *Bras dessus

Ou  par-dessous  **        *Bras dessous

Rouge aux joues**         *carcajous enjoués

Soleil dans l’âme*     *    *seul œil à larmes

La joie au cœur*      **      *et cœurs si soyeux

Et du bonheur*     *oui *      *n’est-ce pas un leurre ?

A partager  *        *aussi*          *Jusqu’à toucher le fond !

                  ********            *********